La Flandre et Telenet sont parvenus à un accord sur le « réseau du futur »

Bruxelles, le 23 juillet 2018. Le ministre-président flamand Geert Bourgeois, le ministre flamand de l’innovation Philippe Muyters et le CEO de Telenet John Porter ont signé un protocole d’entente (MoU) sur le réseau numérique ultrarapide du futur. Le but de cet accord vise à amener les entreprises et les familles flamandes au sommet du numérique innovant.

L’année passée, le gouvernement flamand avait annoncé au cours du mois de septembre son ambition d’amener la Flandre, aussi bien les entreprises que les familles flamandes, au sommet du numérique. Ceci demande – entre autres choses – un réseau numérique ultrarapide.

Le ministre flamand de l’innovation Philippe Muyters avait alors énuméré quatre conditions auxquelles le réseau devrait être soumis : (a) disposer d’une capacité suffisante afin de pouvoir garantir la demande croissante de données dans le futur, (b) bénéficier d’un taux de couverture suffisamment élevé en Flandre, (c) permettre l’accès à d’autres acteurs du marché (d)à un prix équitable. En outre, il souhaitait que ce réseau soit mis en place par le biais du marché privé.

Aujourd’hui, le gouvernement flamand et Telenet sont parvenus à un accord. Concrètement, Telenet s'engage dans les années à venir à proposer des vitesses ultrarapides sur son réseau. Grâce à l'investissement de 500 millions d'euros dans « les Grands Travaux du Réseau », le programme de modernisation du réseau lancé en 2014 par Telenet, l’entreprise peut à terme livrer des vitesses gigas dans toute la Flandre et maintenir ainsi la Flandre au sommet du réseau numérique. Les développements technologiques seront examinés lors d'une réunion annuelle avec le gouvernement flamand. En raison de la réglementation imposée à Telenet, le réseau est également disponible à des prix réglementés équitables. Le gouvernement flamand, pour sa part, créera de bonnes conditions dans lesquelles ces engagements pourront être respectés.

Le ministre flamand Muyters : « Je suis heureux que nous puissions nous associer au marché privé pour atteindre nos quatre objectifs et mettre en place un écosystème numérique dans lequel des applications innovantes peuvent être proposées pour les entreprises et les familles flamandes. Nous avons conclu des accords clairs, pris des engagements mutuels et nous suivrons la mise en œuvre de ce mémorandum ensemble. »

Le ministre-président Geert Bourgeois : « Ce protocole d'accord est un pas en avant important pour la Flandre numérique. Nous établissons des objectifs communs clairs et prenons conjointement un engagement qui engage le gouvernement et le privé. Nous construisons un climat constructif dans lequel les opérateurs peuvent réaliser ces objectifs. »

John Porter, CEO de Telenet : « Afin de pouvoir faire face à la démultiplication du numérique et à l'utilisation accrue des données, nous devons continuellement investir pour être en mesure d'offrir plus de capacité Internet et une plus grande vitesse. Il est donc important que nous puissions continuer à travailler dans un climat positif. Cet accord avec le gouvernement flamand est donc un pas dans la bonne direction. »

Coralie Miserque Porte-parole Telenet
Thomas Pollet Porte-parole minister Muyters