BLOG | l'Intelligence des objets

BLOG | l'Intelligence des objets

Sourav Rout Manager Build, Resource Management & Forecasting at Telenet / Member, IoT Council Europe / Advisor, Wiley Innovation Advisory Council – IoT Chapter

L’Internet des objets, plus communément appelé IdO ou encore IoT, semble ne plus quitter les pensées de presque tous les technocrates et stratèges d’affaires, et ce, quel que soit le secteur d’activité. La possibilité de connecter des millions d’appareils et capteurs, et d'obtenir des informations significatives et exploitables à partir des données générées par ceux-ci, vise à modifier fondamentalement la manière dont une entreprise est dirigée et menée. Jusqu’à récemment, la collecte et le traitement de données devaient être centralisés et « l’intelligence » résidait dans un système central/une plateforme.

Grâce aux progrès des technologies d’informatique de pointe et des capteurs, il semble de plus en plus faisable de placer « l’intelligence » dans les appareils même. De cette façon, nous obtenons des appareils qui sont « intelligents » par eux-mêmes. De plus, lorsque tous ces appareils et capteurs intelligents se connectent et prennent des décisions sur base des conditions ambiantes, nous observons le naissance d’un écosystème où l’IoT se connecte à l’Intelligence artificielle (la capacité de prise de décision) de ces appareils et capteurs afin de créer ce qui est qualifié d’Intelligence des objets, qui, par pure coïncidence, porte le même acronyme que l'Internet des objets.

Prenons comme exemple l’agriculture de précision. La myriade de capteurs mesure intelligemment les conditions du sol, les régimes climatiques, la teneur en humidité, la qualité des semences, et peut indiquer quelles parties spécifiques de la parcelle nécessitent différents niveaux d'arrosage ou un espacement différent des semences. Le tout doit faire en sorte d’augmenter (comprenez maximiser) le rendement et la production des terres agricoles. L’agriculture de précision est de plus en plus utilisée dans différentes contrées du monde, généralement soutenue par l'industrie, pour aider les fermiers et les agriculteurs à tirer le meilleur parti de leurs récoltes.

Download

Un autre exemple intéressant est fourni par les « maisons intelligentes ». Des capteurs d’humidité encastrés dans les murs sont capables de détecter une augmentation de l’humidité qui pourrait provenir d’une fuite. Cependant, l’intelligence de ces capteurs intelligents ne porte vraiment ses fruits que lorsqu’ils ne déclenchent pas uniquement une alarme, mais qu’ils contactent également la compagnie d’assurance et le service de réparation, et - pourquoi pas - calculent les coûts/contributions pour la réparation. Une solution similaire est possible avec les voitures « connectées » qui, grâce à leurs capteurs intégrés, peuvent détecter une fuite de carburant ou un accident ,et alerter immédiatement l'assureur et le personnel du garage. Bien que tout cela semble futuriste, la technologie évolue rapidement et ces exemples sont peut-être moins éloignés de la réalité qu'il n'y paraît.

Download

Comme le faisait remarquer Steve Jobs : « les gens ne savent pas ce qu'ils veulent avant que vous leur ayez montré. » Il avait la vision et l’intelligence de penser loin et c'est peut-être là que sa contribution à la conception d'applications et à la pensée humaniste a eu un impact aussi impressionnant sur l'évolution de la technologie. L'intelligence des appareils autour de nous rendra notre engagement envers notre environnement plus intuitif.

Les acteurs industriels doivent collaborer étroitement afin de créer ensemble la plateforme adéquate pour l’adoption de l’Internet des objets, que ce soit pour la confidentialité, l'interopérabilité, la sécurité, la plateforme, etc. Exemple, l’Internet. Imaginez s'il existait des milliers de protocoles pour Internet, chaque acteur utilisant son propre protocole. Peut-être que les choses ne seraient pas ce qu'elles sont aujourd’hui. Espérons que l’Internet des objets se transforme en un écosystème normalisé (et non complet) et que tous les acteurs puissent utiliser mutuellement une architecture normalisée, soutenue par des protocoles normalisés. La combinaison de l’Internet des objets et de l’intelligence artificielle pour réaliser l’intelligence des objets est une étape logique dans la poursuite de la diffusion de l’Internet des objets, tandis que l’utilisation plus intensive d’appareils intelligents et de capteurs tant par monsieur Tout-le-Monde que par l’industrie devrait apporter des avantages considérables.