Le surf, le télétravail et les jeux vidéo en ligne continuent de booster le trafic internet

Le surf, le télétravail et les jeux vidéo en ligne continuent de booster le trafic internet

Telenet relève les tendances les plus marquantes de 2021 sur les réseaux fixe et mobile

  • Le trafic internet belge revient au modèle de croissance d’avant la crise du coronavirus
  • Nous communiquons comme avant la crise : plus de messages, moins d’appels
  • Le jeu vidéo en ligne connait l’une des plus fortes croissances en termes de trafic depuis l’arrivée de la pandémie de COVID-19

En 2021, le COVID-19 a encore fortement marqué notre quotidien. Mais alors que nous battions tous les records de trafic internet en 2020, le calme est quelque peu revenu cette année. C’est ce qui ressort d’une analyse réalisée par Telenet du comportement de ses plus de 1,7 million de clients Internet fixe et 2,9 millions de clients Internet mobile en 2021. Le surf, le streaming et le télétravail continuent de croître, mais l’augmentation n’est plus massive comme en 2020. Une valeur sort du lot, néanmoins : les jeux vidéo en ligne. Leur téléchargement occupe au fil des mois une part de plus en plus importante sur le réseau internet. Une augmentation que Telenet peut facilement absorber grâce à des mesures d’optimisation de son réseau telles que l’arrêt du signal analogique de la télévision cette année.

Appels mobiles : vers un retour à la situation pré-covid en 2024 ?

Faisons un rapide retour en arrière, avant que  la crise du coronavirus ne vienne bouleverser notre vie quotidienne. Depuis plusieurs années déjà, nous délaissions de plus en plus notre ligne mobile, au profit des réseaux sociaux comme WhatsApp ou Facebook Messenger. Cette tendance à la baisse a brusquement changé en mars 2020, au début de la crise du coronavirus dans notre pays. Le trafic d’appels sur le réseau mobile de Telenet et BASE a  en effet atteint un pic de consommation et nous avons alors appelé pas moins de 10 % de plus en 2020. Le nombre de minutes d’appel via la ligne fixe a également augmenté d’environ 3 %.

Même si nous avons encore dû vivre avec le COVID-19 en 2021, il semblerait que nous soyons revenus à un trafic plus stable, tant au niveau des appels que de l’internet. La tendance à la baisse des appels a repris. Ainsi, en 2021, nos appels mobiles ont diminué de 4 % par rapport à 2020, mais ils restent encore supérieurs de 6 % à ceux de 2019. Telenet s’attend à ce qu’en 2024 nous soyons revenus au même niveau qu’avant la pandémie. Les appels avec la ligne fixe ont eux aussi diminué en 2021, mais ces appels durent néanmoins de plus en plus longtemps et sont en moyenne deux fois plus longs qu’en 2019.

Story image

Le volume de données mobiles, en revanche, continue d’augmenter fortement. Depuis plusieurs années maintenant, nous utilisons en moyenne environ 30 % de données mobiles en plus chaque année car nous envoyons de plus en plus de messages WhatsApp, de photos et de vidéos. Cette croissance a connu un ralentissement en 2020 et en 2021 car la limitation de nos contacts sociaux physiques nous a contraints à rester davantage à la maison et, par conséquent, à utiliser le WiFi.

Coralie Miserque , porte-parole de Telenet : « Après la rupture de tendance de 2020, nous utilisons à nouveau nos smartphones comme avant. Les appels téléphoniques sont de plus en plus remplacés par des messages ou par des appels via des applications de réseaux sociaux. Cela génère une croissance de trafic sur notre réseau mobile conforme aux attentes. En 2022, la 5G se développera progressivement. Nous prévoyons qu’environ 10 % du trafic se fera en 5G d’ici la fin de l’année prochaine. »

La vie en ligne semble être là pour rester

Sur l’autoroute de l’internet fixe, le calme est également partiellement revenu. Le trafic y augmentait chaque année en moyenne de 20 à 30 % avant la pandémie. En 2020 et au début de 2021, nous avons soudainement vu la croissance du trafic doubler et atteindre les 60 %. Qu’il s’agisse de communiquer, de travailler, de pratiquer des activités de loisirs ou de faire du shopping, nous avons été contraints de presque tout faire en ligne en raison des confinements successifs. Au cours de l’année 2021, la croissance s’est stabilisée à son niveau d’augmentation moyenne de 20 à 30 %, une augmentation qui s’ajoute à celle de l’an dernier. Nous poursuivons donc pleinement notre vie en ligne. Il est clair que le télétravail est là pour rester : en 2020, le trafic internet a augmenté de 65 % en raison du télétravail. En 2021, Telenet a observé une hausse additionnelle de 20 % du nombre de visioconférences et de fichiers partagés en ligne.

Story image
Story image

Les gamers boostent le trafic internet

Le trafic internet en downstream a atteint un nouveau record historique, le 7 décembre 2021, en atteignant un niveau de 3,6 térabits par seconde. C’est comme si tous les internautes avaient téléchargé environ 250 000 photos sur le réseau en une seconde.  Sans surprise, ce pic était lié, comme à chaque fois, à la sortie d’un jeu vidéo important : les fans de Call of Duty accédaient en masse à sa dernière mise à jour. En matière de jeux vidéo, Telenet a constaté une nouvelle tendance depuis 2020 : leur téléchargement occupe chaque mois une part de plus en plus importante du trafic internet.  C’est d’ailleurs ce type de trafic qui a le plus progressé au cours de ces deux dernières années (+76 %), à côté du télétravail et de la navigation (surf, achats en ligne, etc.).

Coralie Miserque, porte-parole de Telenet : « Le travail à domicile et les réunions en ligne sont là pour rester et nous faisons désormais encore plus d’achats en ligne qu’avant la pandémie. Mais l’augmentation la plus notable se situe au niveau des jeux vidéo. Les jeux en soi consomment peu de données, mais ce sont leurs téléchargements ou leurs mises à jour qui occupent une grande partie du réseau. Le réseau de Telenet peut facilement faire face à ces pics en raison de la capacité supplémentaire qui est devenue disponible à la suite de l’arrêt cette année du signal de la télévision analogique. Cette technologie obsolète occupait une place relativement importante sur le câble. C’est comme si nous avions réservé une bande de circulation dédiée aux chevaux et aux calèches sur l’autoroute.  Nous utilisons désormais au maximum cet espace pour toutes les applications numériques que nous continuons à utiliser de plus en plus. »
Story image
Story image
Telenet porte-parole (uniquement pour journalists)

 

Nouvelles
A propos de Telenet SARL

À propos de Telenet –En tant que fournisseur belge de services de divertissement et de télécommunications, Telenet Group est constamment à la recherche de l'excellence pour ses clients au sein du monde numérique. Sous la marque Telenet, l’entreprise fournit des services de télévision numérique, d'Internet à haut débit et de téléphonies fixe et mobile, destinés au segment résidentiel en Flandre et à Bruxelles.

Telenet Group offre également des services de téléphonie mobile sous la marque BASE à l’échelle de la Belgique. Le département Telenet Business propose quant à lui des solutions de connectivité, d’hébergement et de sécurité aux marchés professionnels belge et luxembourgeois. Plus de 3.000 collaborateurs ont un objectif commun: rendre la vie et le travail plus facile et plus agréable.

Telenet Group fait partie de Telenet Group Holding SA et est coté sur Euronext Bruxelles sous le symbole boursier TNET. Pour plus d’informations, visitez www.telenet.be. Liberty Global - l'une des entreprises leaders au niveau mondial de la vidéo convergente, de l’Internet haut débit et de la communication, innovant et donnant les moyens à ses clients dans six pays européens de tirer le meilleur parti de la révolution numérique - détient une participation directe de 58,28% des actions de Telenet Group Holding SA/NV (hors actions propres détenues de temps à autre par cette dernière).

Base nesroom: press.base.be/fr

Telenet SARL
Liersesteenweg 4
2800 Mechelen
TVA BE 0473.416.418
RPR Antwerpen, div. Mechelen