Sans diplôme mais motivé?

Sans diplôme mais motivé?

L’atelier numérique gratuit BeCode ouvre la voie à l’avenir en IT.

Mardi 14 février 2017 — La carrière de développeur web serait-elle uniquement réservée aux natifs numériques hautement qualifiés? Préjugé! Toute personne s’intéressant au secteur numérique et dotée d’une bonne dose de motivation a sa place chez BeCode pour une formation qualitative en phase avec ce que cherche le marché de l’emploi. “La demande en compétences numériques est énorme, le chômage des jeunes aussi. Avec BeCode, nous apportons une solution aux deux problématiques à la fois”, déclare l’initiatrice du projet, Karen Boers. BeCode lance ses premières classes à Bruxelles: une d’entre elles se tiendra dans le centre de la ville et l’autre dans le coeur de la zone canal. 

Les chiffres sont clairs: dans les 3 années à venir, sur les 230.000 emplois dans le domaine de l’IT en Belgique, 30 000 seront à pourvoir. Parallèlement, le taux de chômage des jeunes reste élevé: il est de 23% en Belgique et monte jusqu’à 26,5% dans les grandes villes du royaume. La pauvreté, le sentiment d'exclusion et la répartition inégale des chances plongent un grand nombre de personnes dans la précarité. Les premières victimes de ce phénomène sont les jeunes dits NEET (Not in Education, Employment, or Training; ni étudiant, ni employé, ni stagiaire). BeCode souhaite venir en aide à ces derniers ainsi qu’aux autres demandeurs d’emploi en leur proposant un nouveau départ, un re-boot.”Pour y parvenir, nous réunissons différents éléments: apprentissage des compétences techniques, développement de l’esprit d’entreprise (startup) et développement personnel, indique Karen Boers. BeCode est une formation au développement qualitatif qui répond à ce dont les entreprises ont besoin de toute urgence et dont les méthodes d'enseignement offrent les bonnes attitudes et compétences à acquérir.”

Simplon, partenaire chevronné

Pour effectuer un démarrage rapide, BeCode était à la recherche d’une méthodologie flexible mais de qualité. C’est vers Simplon, fort de nombreuses années d’expérience, que BeCode s’est tourné. Simplon est un réseau français d’ateliers numériques qui compte déjà 23 implantations en France et qui opère également en Roumanie et en Afrique du Sud. Simplon a déjà formé 880 personnes dont 78% a trouvé un emploi en tant que développeur ou est entré dans un cycle de formation complémentaire spécialisé.

La formation que propose BeCode en collaboration avec Simplon se compose de 2 semaines de cours préparatoires suivies de 6 mois de programmation en mode “startup” et d’un stage pratique d’un mois en entreprise.

La formation comprend les composantes front-end et back-end de développement, du JavaScript et du PHP, de la gestion de projet, de la création d'interfaces et de la gestion des systèmes numériques.

Formation inclusive, sans barrières

La méthodologie Simplon garantit une sélection basée uniquement sur la motivation, et non pas sur les connaissances actuelles ou les diplômes obtenus. Aucun frais d'inscription n’est demandé. “Chez BeCode, nous recrutons strictement sur base du talent et de la motivation. La méthode Simplon intègre un système de sélection qui détermine qui participera à la formation gratuite. Nous voulons donner à chacun la possibilité d’y prendre part. Le talent ne dépend ni des diplômes, ni des moyens financiers”, déclare Rodolphe Verhaegen, président de BeCode. BeCode se concentre sur les jeunes sans qualification et/ou dans une situation socio-économique difficile. Mais en fait, toute personne à la recherche d'un nouveau départ dans le secteur numérique est la bienvenue; à titre d’exemple, les indépendants, les artistes ou les groupes peu représentés en IT comme les chômeurs de longue durée ou les séniors. Bien entendu, l’accent est mis en permanence sur la mixité.

Investisseurs privés

BeCode a pu se lancer rapidement grâce à la collaboration de sociétés et de fonds privés qui ont permis de réunir le budget nécessaire pour les 3 premières années de fonctionnement. Le soutien de fonds tels que la Fondation Degroof Petercam et la Fondation 4Wings a été déterminant. En outre, BeCode peut aussi compter sur les apports de Telenet et Orange.

Le groupe Orange est engagé en faveur de l’intégration sociale depuis de nombreuses années. En Belgique, Orange a souhaité prolonger cette ambition en soutenant le projet BeCode. Au travers de BeCode, Orange agit concrètement pour soutenir les personnes qui ambitionnent de contribuer à la transformation digitale de notre société en développant leurs compétences en matière de coding.“ dit Paul-Marie Dessart, Secrétaire Général d’Orange Belgique. Ann Caluwaerts, senior vice president Corporate Affairs and Communications, Telenet y ajoute: “Chez Telenet, nous voulons construire une société numérique qui est accessible à tous. En investissant activement dans des projets inclusifs comme BeCode, nous voulons donner à chacun la possibilité de développer ses talents. En améliorant les compétences numériques des jeunes, nous leur donnons un coup de pouce supplémentaire et renforçons leurs chances sur le marché du travail. Cela permettra également de les aider à construire la société numérique de demain.”

De Bruxelles à l’ensemble de la Belgique

Les premiers candidats entameront leur formation dès ce printemps à Bruxelles. Les campagnes de recrutement sont lancées et les candidats peuvent d’ores et déjà participer à la sélection sur http://becode.org jusque début mars.

BeCode s’installera dans le nouveau hub technologique BeCentral, situé dans la gare de Bruxelles-Central. Une succursale ouvre en même temps ses portes à Cureghem (Anderlecht) en collaboration avec l’association Maks vzw. BeCode vise à former un total de 100 personnes en 2017.

Dès 2018, BeCode se lancera également à l’assaut d’autres villes afin d’offrir un total de 10 sites à travers la Belgique d’ici à 2019.

Pour de plus amples renseignements et contacts presse:

BeCode: Karen Boers, CEO BeCode - 0473 76 42 49 – karen.boers@becode.org
BeCode: Nina Mallants - 0495 55 74 46 - nina.mallants@me.com

Orange: Jean-Pascal Bouillon - 0473 94 87 31 - jean-pascal.bouillon@orange.com
Telenet: Isabelle Geeraerts – 015 33 55 44 - isabelle.geeraerts@telenetgroup.be