Spencer, la spin-off de November Five, résout le défi technologique rencontré par bien trop d'entreprises

Spencer, la spin-off de November Five, résout le défi technologique rencontré par bien trop d'entreprises

Mardi 7 mars 2017 — November Five, l'agence anversoise spécialisée dans l'innovation numérique, lance Spencer, une spin-off qui a créé un assistant numérique au travail pour les employés. L'outil éponyme résout une situation pénible que connaissent tous les employés : devoir jongler entre différents programmes pour prendre des vacances, fixer une salle de réunion ou classer une note de frais. L'entreprise en plein essor compte déjà de grandes entreprises parmi ses clients, comme Telenet, Proximus et DEME.

De trop nombreux outils : une source de frustration au travail

Le marché des outils d'entreprise est saturé. Les entreprises répondent à la révolution en mettant en œuvre une solution technologique pour chaque petite tâche : réserver des vacances ? Utilisez tel outil. Trouver un numéro de téléphone en déplacement ? Recourez à telle solution. Approuver un bon de commande ? Lancez tel programme. Les employés se retrouvent dans un réseau complexe et fragmenté d'outils, sites internet et autres applications, avec lesquels ils doivent jongler quotidiennement pour accomplir leurs tâches.

À ce réseau fragmenté viennent s'ajouter les mauvaises expériences utilisateurs. En matière de navigabilité des applications, les utilisateurs adeptes du numérique sont sans cesse à la recherche de nouveauté. L’expérience des utilisateurs n’est pas souvent prise en considération. En raison de leur mauvaise expérience, les employés ressentent une frustration. Par conséquent, on observe un taux d’engagement faible. De plus, la productivité en pâtit profondément. Selon un rapport de 2016 publié par Forrester, 62 % des employés reportent certaines tâches qui nécessitent de se connecter à plusieurs systèmes.

Une solution connectée en pleine transformation numerique

C'est de ce constat d'échec qu'est né Spencer. Spencer facilite la vie des employés en centralisant et en synchronisant les informations de divers outils d'entreprise au sein d'une seule interface numérique. Les employés gagnent du temps et sont plus productifs, car ils ne doivent plus passer d'une application à l'autre.

De plus, l'outil est complètement mobile. Gardner Predictions estime à ce propos que d'ici 2021, 70 % des interactions entre logiciels au sein des entreprises auront lieu sur des appareils mobiles. Consciente qu'il s'agit là d'une nouvelle manière de travailler, l'équipe Spencer n'a pas manqué d'en tenir compte en adoptant une stratégie « mobile-first ».

« La Génération Y fait partie intégrante de la force de travail moderne et les interactions numériques revêtent une importance majeure à ses yeux. Les employés s'attendent à pouvoir utiliser leurs applications professionnelles aussi aisément que les technologies auxquelles ils ont recours dans leur vie privée. Bon nombre de nouveaux outils professionnels sont compliqués et frustrants. Avec Spencer, ce n'est plus le cas », explique le fondateur de l’entreprise, Tom Vroemans. « Spencer est comparable à Google Now pour les grandes entreprises : il vous connecte aux outils et aux données dont vous avez besoin, lorsque vous en avez besoin. »

« Au sein des grandes entreprises, Spencer est le point de départ d'une transformation numérique orientée vers les employés. Nous sommes profondément convaincus que deux principes nous aideront à élargir le produit et à impliquer les employés : créer un écosystème ouvert afin de maximiser l'interopérabilité avec les outils de l'entreprise et devenir un assistant qui aide chaque employé de manière proactive et intelligente », précise le PDG de Spencer, Maarten Raemdonck. « La solution peut s'adapter à tous les types d'entreprises. L'approche modulaire permet d'intégrer toutes les applications professionnelles à l'environnement Spencer. La boîte à outils est donc plus complète et facile à utiliser. »

Le partenaire des grandes entreprises

Spencer collabore avec Telenet à la mise en œuvre d’une solution pour les 3 200 employés de l'entreprise. Des équipes de BASE ont participé à un projet pilote avant l'acquisition de l'entreprise par Telenet. Spencer a été accueilli avec enthousiasme comme un outil permettant de simplifier des procédures de RH complexes.

« Spencer nous aide à combiner nos principales applications en une interface mobile unique et facile à utiliser. Le résultat ? Une méthode de travail plus intuitive, une plus grande productivité et des employés plus heureux », souligne Claudia Poels, vice-présidente senior en charge des ressources humaines au sein de Telenet.

Une Entreprise technologique en plein essor

Avec le soutien de November Five, Spencer est passé du statut d'idée à celui d'une entreprise à part entière. Les huit membres de l'équipe actuelle totalisent 60 ans d'expérience en matière de développement de produits et de gestion des relations.

Spencer a soif de croissance. L'entreprise recrute et cherche des membres dynamiques pour poursuivre le développement de son produit novateur.

À propos de Spencer

Spencer est une spin-off de November Five, l'agence belge spécialisée dans l'innovation numérique. Basée à Anvers, l'entreprise s'attache à faciliter l'utilisation des technologies sur le lieu de travail, à faire gagner du temps aux employés et à renforcer la productivité.

Le produit-phare de Spencer est un outil professionnel éponyme. Il a vocation à faciliter le travail et la mobilité des employés. L'application adopte une approche avant tout mobile, en reliant toutes les applications, programmes et services de l'entreprise au sein d'un outil unique. De la gestion des congés à la réservation de salles de réunion, Spencer est partout.

Spencer bénéficie déjà du soutien de nombreuses entreprises en Belgique, dont Telenet, Proximus et DEME.

Spencer - The mobile workplace assistant