Data Against Corona Taskforce

Dans le contexte de l’épidémie du Coronavirus, la Ministre de la Santé Publique Maggie De Block et le Ministre de l’Agenda numérique et de la Protection de la Vie privée Philippe De Backer ont mis en place la “Data Against Corona Taskforce”.

Aider le gouvernement à prendre de meilleures décisions

A l’aide des données sur les télécommunications et des données épidémiologiques, l’objectif de ce groupe de travail est d’analyser les informations sur la propagation du virus. Ces informations alimentent trois objectifs :

  1. Vérifier quelles actions supplémentaires sont possibles pour aplatir l’accroissement de la courbe du nombre de contaminations. Il est impossible d’arrêter totalement le virus, mais il est important de disperser le nombre de contaminations dans le temps. Cela nous permet d’éviter un accroissement qui submergerait la capacité de nos hôpitaux.
  2. Dans un stade ultérieur, ces informations pourront être utilisées pour prendre des mesures afin de raccourcir la courbe d’infections.
  3. Effectuer une évaluation détaillée des mesures qui sont prises afin d’enrayer les contaminations.

Privacy first

L‘Autorité de protection des données (APD) et les spécialistes en la protection de la vie privée sont étroitement impliqués depuis le départ. Comme le GDPR le prescrit, un DPIA ou Data Privacy Impact Assessment a été effectué et l’avis de l’APD a été demandé. Ce dernier a émis un avis positif, sous réserve d’un certain nombre de conditions qui devront être respectées scrupuleusement.

Il existe une ligne rouge pour le groupe de travail qu’il ne dépassera pas : la vie privée des citoyens. Des analyses avec un éventuel impact considérable mais sensibles du point de vue de la vie privée, ne seront pas effectuées. Uniquement des données anonymisées sont utilisées. Aucune adresse, numéro de téléphone ou nom ne sera traité. On veille à ce que les données ne soient aucunement traçables vers un individu. Le citoyen est totalement anonyme et son identité est protégée au niveau de l’agrégation qui est utilisée (secteur statistique).

Cette initiative belge est suivie avec un vif intérêt. Les connaissances et les bonnes pratiques seront partagées au maximum.

Rassembler l’expertise belge

Ce groupe de travail est mené par les ministres de la Santé publique et de l’Agenda numérique et de la Protection de la Vie privée et est composé d’épidémiologistes géographiques, de spécialistes en data privacy et de spécialistes en data science. Des spécialistes en télécom et en digital scale-ups feront également partie de ce groupe de travail. Un comité éthique supervise les travaux.

  • L’équipe opérationnelle prévoit et analyse les données et propose des recommandations. Les spécialistes suivants forment le noyau de l’équipe opérationnelle :
    • Frédéric Pivetta, Managing Partner de Dalberg Data Insights (DDI). DDI est spécialisé en l’analyse des données pour un impact social. Frédéric a notamment travaillé sur les crises Zica et Ebola ;
    • Proximus, Telenet et Orange partagent les données sur les télécommunications et aident à les analyser ;
    • Sciensano partage les informations sur le nombre de tests du coronavirus et les hospitalisations ;
    • Sébastien Deletaille, ex-CEO de Riaktr (spécialisé en l’analyse des données télécom) et actuellement CEO de Rosa (startup soins de santé). Il a également travaillé sur le Zica et l’Ebola;
    • Laurent Hublet, Managing Director de BeCentral, le siège de plus de 60 organisations numériques comme des tech schools, des start-ups et des ONG
  • En fonction des besoins, l’équipe opérationnelle est renforcée par des épidémiologistes géographiques, des spécialistes en data privacy et data science.
  • Un comité d'éthique est mis en place avec un data scientist, épidémiologiste, avocat en droit médical et bio-éthicien.


Les éventuelles applications

Les prochains jours et semaines, le groupe de travail élaborera des applications et des tests spécifiques. Quelques exemples: cartographier la localisation et la dispersion de la maladie, des applications qui mesurent l’impact des mesures qui sont prises, des communications ciblées via Be-alert, diffuser des informations ciblées aux endroits à haut risque, ...

Les applications seront sélectionnées sur base de leur utilité pour la santé publique et leur respect de la vie privée de nos citoyens. En temps de crise, il est important de garder la confiance de la population en la technologie utilisée par le gouvernement et le respect de la vie privée. Pour cette raison, le groupe de travail vise à travailler en parfaite transparence et communiquera ouvertement lors de l’implémentation de certaines applications.

Des organisations qui pensent pouvoir contribuer aux travaux en fournissant des données anonymes peuvent faire une proposition par mail à DataAgainstCorona@debacker.fed.be.
Pour des questions relatives à la presse, veuillez contacter uniquement caroline.leys@debacker.fed.be.

 

Nouvelles
A propos de Telenet Group SA

À propos de Telenet –En tant que fournisseur belge de services de divertissement et de télécommunications, Telenet Group est constamment à la recherche de l'excellence pour ses clients au sein du monde numérique. Sous la marque Telenet, l’entreprise fournit des services de télévision numérique, d'Internet à haut débit et de téléphonies fixe et mobile, destinés au segment résidentiel en Flandre et à Bruxelles.

Telenet Group offre également des services de téléphonie mobile sous la marque BASE à l’échelle de la Belgique. Le département Telenet Business propose quant à lui des solutions de connectivité, d’hébergement et de sécurité aux marchés professionnels belge et luxembourgeois. Plus de 3.000 collaborateurs ont un objectif commun: rendre la vie et le travail plus facile et plus agréable.

Telenet Group fait partie de Telenet Group Holding SA et est coté sur Euronext Bruxelles sous le symbole boursier TNET. Pour plus d’informations, visitez www.telenet.be. Liberty Global - l'une des entreprises leaders au niveau mondial de la vidéo convergente, de l’Internet haut débit et de la communication, innovant et donnant les moyens à ses clients dans six pays européens de tirer le meilleur parti de la révolution numérique - détient une participation directe de 57,9% des actions de Telenet Group Holding SA/NV (hors actions propres détenues de temps à autre par cette dernière).

Base nesroom: press.base.be/fr

Telenet Group SA
Rue Neerveld 107
1200 Brussel