Face au défi de la digitalisation, former 100 aidants numériques à Charleroi

Face au défi de la digitalisation, former 100 aidants numériques à Charleroi

Près d’un Belge sur deux est en situation de fracture numérique, un fait lourd de conséquences dans une société qui se digitalise de plus en plus. À Charleroi, un programme d’inclusion numérique est en cours afin de venir en aide aux citoyens en difficulté, notamment les plus âgés. Il est le fruit d’une collaboration entre les autorités communales et Bibliothèques Sans Frontières, avec le soutien actif de Telenet.

Lundi 5 décembre, Journée Mondiale de l’Egalité des Chances, Journée Mondiale du Bénévolat ! La fragilité numérique réduit les chances d’une partie de la population ! Dans son Baromètre de l’Inclusion Numérique 2022, La Fondation Roi Baudouin estime que 46% des Belges sont dans une situation de vulnérabilité numérique. La situation a empiré avec la crise du covid 19 qui a accéléré la digitalisation, dans le secteur privé comme public. Pour ces personnes fragilisées par le numérique, la vie quotidienne devient très compliquée : opérations bancaires, prises de rendez-vous de santé, démarches administratives diverses... bon nombre de ces démarches sont digitalisées. La dématérialisation de ces actions est réellement anxiogène pour les personnes en situation de fracture numérique.

Jean-Marie (prénom d’emprunt, il souhaite conserver l’anonymat), 68 ans, en situation de fragilité numérique:

"L’informatique, cela n’existait pas lorsque j’étais à l’école dans les années ‘60. J’ai toujours travaillé à l’usine comme ouvrier et je n’ai jamais eu besoin d’un ordinateur. Je n’ai donc jamais appris à utiliser l’informatique. Je n’ai même pas de téléphone qui permet d’aller sur internet. Je ne sais pas comment on fait. Avec la disparition de l’agence de banque dans mon village, je suis maintenant obligé de dépendre de mon fils pour mes opérations bancaires. C’est compliqué ! C’est une forme d’exclusion pour beaucoup de personnes âgées comme moi... Il n’y a même plus une permanence pour m’aider à remplir ma déclaration d’impôts. Il faut le faire en ligne me dit-on. Je n’y connais rien en ordinateurs mais je vais devoir apprendre et acheter le matériel nécessaire. A 68 ans, je ne pensais pas que je devrais encore apprendre pour ne pas être exclus’’.

Former des aidants numériques pour réduire l’exclusion digitale

Depuis près d’un an, à Charleroi, Bibliothèques Sans Frontières déploie un programme d’inclusion numérique qui consiste à sensibiliser et de former des professionnels et des bénévoles qui travaillent en première ligne avec des populations fragilisées : professionnels des CPAS, des bibliothèques ou encore bénévoles dans des associations locales. À ce jour, 64 aidants numériques ont déjà été formés par Bibliothèques Sans Frontières à Charleroi. À l’issue du programme, 100 professionnels et bénévoles auront été accompagnés par l’asbl.

Justine Cocset, Chargée de Programme chez Bibliothèques Sans Frontières, explique:

Les personnes que nous formons ne sont ni expertes en technologie ni même spécialisées dans l’accompagnement numérique. En revanche, elles sont en interaction quotidienne avec des populations vulnérables pour qui la digitalisation a des conséquences dramatiques. En formant les acteurs de première ligne, on s’assure que leurs publics seront mieux accueillis et mieux accompagnés en matière de numérique et pourront, peu à peu, gagner en autonomie”.

Pour la Ville de Charleroi, qui soutient ce projet de lutte contre l’exclusion numérique, il est du ressort des autorités publiques de prendre en main la réduction des inégalités digitales. En effet, si la vulnérabilité numérique touche en moyenne 46% de la population belge, elle touche 63% des personnes ayant de faibles revenus et même 74% des personnes peu diplômées (niveau secondaire inférieur). Des grandes villes comme Charleroi sont particulièrement affectées par la fracture numérique.

Eric Goffart, Echevin du Développement Numérique de la Ville de Charleroi:

"Les situations d’exclusions numériques sont de plus en plus nombreuses. Elles concernent toutes les générations. Il est important que les collectivités territoriales se mobilisent pour ne laisser personne sur le quai. Aider les personnes en situation de fragilité numérique à s’en sortir, c’est cheminer ensemble vers une société plus inclusive”.

La qualité de la connectivité ne sert à rien si la moitié des utilisateurs en est exclue !

Le programme de formations d’aidants numériques prend donc tout son sens dans une société où la digitalisation est de plus en plus importante. Il est essentiel de laisser le moins de citoyens possible sur le bord du chemin numérique. Depuis plusieurs années, Telenet s’engage en faveur de l’inclusion numérique pour tous à travers trois types d’actions: la première vise à offrir, via son programme Telenet Essential Internet, un internet abordable pour tous en collaboration avec les CPAS et d'autres organisations sociales qui luttent contre la pauvreté et il s'adresse aux personnes en situation de précarité financière ; la seconde concerne la mise à disposition de matériel informatique aux personnes vulnérables et la troisième concerne l’accès aux compétences numériques. C’est dans le cadre de cette dernière qu’est née une collaboration structurelle entre Bibliothèques Sans Frontières et Telenet il y a quelques années et que s’inscrit la présente initiative à Charleroi.

Xavier Dehan, Corporate Affairs Manager chez Telenet, explique:

Nous avons voulu travailler avec la Ville de Charleroi et Bibliothèques Sans Frontières afin de coconstruire ce projet d’inclusion pour réduire la fracture numérique. En tant qu’opérateur, c’est important, nous offrons non seulement une qualité de connectivité mais nous avons également la volonté que chacun puisse utiliser au mieux les outils digitaux pour rester dans la société. La qualité de la connectivité ne sert à rien si la moitié des utilisateurs en est exclue’’.

La vulnérabilité numérique conduit à un isolement social, informatif et culturel. La crise sanitaire récente a fortement contribué à l’élargissement de la fracture numérique. Il est donc fondamental de travailler à la réduction drastique de la fracture numérique. Avec ce programme de formation, Bibliothèques Sans Frontières, la Ville de Charleroi et Telenet s'y emploient activement !

Pour plus d’informations concernant les activités de Bibliothèques sans Frontières: https://www.bibliosansfrontieres.be/.

Contacts Presse :

Coralie Miserque – Telenet – 0485/35.56.77 - [email protected]

Olivier Moch – BePublic – 0476/28.56.41 - [email protected]

Justine Cocset – Bibliothèques sans Frontières - 0474/13.07.98 - [email protected]

 

 

 

 

A propos de Telenet SARL

À propos de Telenet –En tant que fournisseur belge de services de divertissement et de télécommunications, Telenet Group est constamment à la recherche de l'excellence pour ses clients au sein du monde numérique. Sous la marque Telenet, l’entreprise fournit des services de télévision numérique, d'Internet à haut débit et de téléphonies fixe et mobile, destinés au segment résidentiel en Flandre et à Bruxelles.

Telenet Group offre également des services de téléphonie mobile sous la marque BASE à l’échelle de la Belgique. Le département Telenet Business propose quant à lui des solutions de connectivité, d’hébergement et de sécurité aux marchés professionnels belge et luxembourgeois. Plus de 3.000 collaborateurs ont un objectif commun: rendre la vie et le travail plus facile et plus agréable.

Telenet Group fait partie de Telenet Group Holding SA et est coté sur Euronext Bruxelles sous le symbole boursier TNET. Pour plus d’informations, visitez www.telenet.be. Liberty Global - l'une des entreprises leaders au niveau mondial de la vidéo convergente, de l’Internet haut débit et de la communication, innovant et donnant les moyens à ses clients dans six pays européens de tirer le meilleur parti de la révolution numérique - détient une participation directe de 59,2% des actions de Telenet Group Holding SA/NV (hors actions propres détenues de temps à autre par cette dernière).

Base nesroom: press.base.be/fr

Telenet SARL
Liersesteenweg 4
2800 Mechelen
TVA BE 0473.416.418
RPR Antwerpen, div. Mechelen