La formation continue doit être un droit et une obligation sur le marché du travail

Si nous voulons que nos entreprises restent compétitives et soient capables d’affronter l’avenir dans ce monde en mutation rapide, il faut faire de la formation continue un droit pour l’employé et une obligation pour l’employeur. En effet, l’apprentissage ne s’arrête pas une fois le diplôme en poche. Travailler dans une économie numérique s’accompagne invariablement d’un processus d'apprentissage actif et continu, aussi bien pour les travailleurs que pour l’entreprise. Il est grand temps que les entreprises belges, les établissements universitaires et les autorités s’attaquent de concert à la lifelong employability (l’employabilité durable) et fassent de ce concept une réalité. Si nous ne passons pas à l’acte, nous devrons nous contenter d'un poste de second plan.

Ann Caluwaerts, Chief Corporate Affairs Officer Telenet

Travailler chez Telenet ? Non, ce n’est pas au programme. Je suis restée bouche bée l’année dernière, lorsque j’ai demandé à mon fils tout juste diplômé et à certains de ses camarades ingénieurs civils pour quelles entreprises ils aimeraient travailler. Telenet ne faisait pas partie de leur choix, à l’inverse des « Big Four » et de quelques autres entreprises de renommée internationale. A la question : Mais qu’attendez-vous alors de votre futur employeur? Leur réponse était univoque: suffisamment d’autonomie et un minimum de hiérarchie, des possibilités de développement et de formation continue et avoir l’occasion de contribuer au changement.

Je trouve personnellement que la remarque de mon fils et de ses amis était une preuve supplémentaire du fait que le processus de transformation sur lequel nous travaillons chez Telenet arrive à point nommé. Cela devrait être également un signal d’alarme pour de nombreuses autres entreprises belges. Car comment préparer non seulement les jeunes, mais également nos employés actuels aux postes de demain ? Et comment pouvons-nous rester attrayant en tant qu’employeur dans un contexte de guerre des talents ?

La numérisation accrue ainsi que la demande croissante des clients en services numériques contraint les entreprises provenant de tous les secteurs à adapter en profondeur leurs méthodes de travail. Afin de rester compétitifs face à de grands acteurs du marché tels qu’Amazon, Netflix et Uber, nous devons développer des organisations flexibles capables de répondre rapidement à des changements dans l’économie numérique. Nous devons également à cet égard renforcer l’accès aux connaissances numériques, ainsi qu’aux compétences et à l’expertise techniques.

La force d’une entreprise dépend exclusivement des employés dont elle dispose. Agoria a estimé entre autres que d’ici 2030, un poste vacant sur dix en Belgique ne serait sans doute pas pourvu en raison d’un manque d’employés avec des compétences (numériques) pertinentes. Si nous voulons éviter que la situation ne s’aggrave, aucun employé au sein d'une entreprise ne peut rater le train de la numérisation. Tous les profils (que ce soit de la main d'œuvre administrative, des experts, voire des cadres) doivent améliorer leurs compétences numériques, et l’entreprise a une grosse responsabilité à ce sujet.

Si notre société et notre marché du travail ont vraiment de l’importance à nos yeux, alors il ne nous reste qu’une chose à faire : miser fermement sur l'éducation, la formation continue et la reconversion. Une lifelong employability maximale, ou une employabilité  durable pour tous : voilà en quoi je crois. Les employés actuels comme les nouveaux talents - indépendamment du profil ou du diplôme - doivent avoir la possibilité d’acquérir, tout au long de leur carrière, des connaissances et compétences numériques, indispensables dans le monde d’aujourd’hui et de demain.

Et permettez-moi de mettre les choses au clair. La formation permanente est une responsabilité partagée entre les autorités, les établissements d’enseignement, les employeurs et les employés. Il incombe aux autorités de créer un cadre qui stimule et recompense la formation et le développement. Il incombe aux établissements d’enseignement de proposer des trajectoires de formations qui soient parfaitement adaptées au marché du travail. Un engagement fructueux en faveur d'une formation permanente exige également que les mondes de l’enseignement et de l’entreprise collaborent entre autres grâce au partage de connaissances et d’expériences pratiques. En outre, les entreprises doivent investir davantage dans la formation continue, la reconversion et le perfectionnement professionnel de ses employés. Dans un premier temps pour favoriser le développement des employés et optimiser leurs prestations au sein de l’entreprise, mais également pour leur donner des compétences, des connaissances et une expérience pratique qu’ils pourront utiliser pour le reste de leur carrière – au sein de l’entreprise ou non. Finalement, il incombe aux employés de se montrer ouverts au changement et d’investir dans leur développement personnel.

Investir dans la formation continue et l’employabilité durable est notre responsabilité sociétale. Il est grand temps d'intégrer cette culture d’apprentissage au sein de notre marché du travail. La formation continue doit être un droit pour l’employé et une obligation pour l’employeur. J’espère du fond du cœur que l’ambition des différentes parties est suffisamment importante pour aller au bout des choses.

 

Talks blog
A propos de Telenet Group SA

À propos de Telenet –En tant que fournisseur belge de services de divertissement et de télécommunications, Telenet Group est constamment à la recherche de l'excellence pour ses clients au sein du monde numérique. Sous la marque Telenet, l’entreprise fournit des services de télévision numérique, d'Internet à haut débit et de téléphonies fixe et mobile, destinés au segment résidentiel en Flandre et à Bruxelles.

Telenet Group offre également des services de téléphonie mobile sous la marque BASE à l’échelle de la Belgique. Le département Telenet Business propose quant à lui des solutions de connectivité, d’hébergement et de sécurité aux marchés professionnels belge et luxembourgeois. Plus de 3.000 collaborateurs ont un objectif commun: rendre la vie et le travail plus facile et plus agréable.

Telenet Group fait partie de Telenet Group Holding SA et est coté sur Euronext Bruxelles sous le symbole boursier TNET. Pour plus d’informations, visitez www.telenet.be. Liberty Global - l'une des entreprises leaders au niveau mondial de la vidéo convergente, de l’Internet haut débit et de la communication, innovant et donnant les moyens à ses clients dans six pays européens de tirer le meilleur parti de la révolution numérique - détient une participation directe de 57,9% des actions de Telenet Group Holding SA/NV (hors actions propres détenues de temps à autre par cette dernière).

Base nesroom: press.base.be/fr

Telenet Group SA
Rue Neerveld 107
1200 Brussel