Résultats des neuf premiers mois 2018

Résultats des neuf premiers mois 2018

L’information ci-jointe constitue de l’information réglementée au sens de l’arrêté royal du 14 novembre 2007 concernant les obligations des émetteurs des instruments financiers qui sont admises à la négociation sur un marché réglementé.

  • La bonne exécution de notre programme de synergies de coûts et la maîtrise rigoureuse des dépenses se traduisent par une solide hausse de 7% de l’Adjusted EBITDA sur une base remaniée(1) à 991,0 millions €, avec un bénéfice net de 206,5 millions €.
  • Amélioration marquée de notre marge de l'Adjusted EBITDA rebasée de 410 points de base en glissement annuel à 52,4%, notre meilleur résultat depuis trois ans, malgré le poids plus important des revenus mobiles à faible marge dans notre mix.
  • Les perspectives pour l'exercice 2018 ont été partiellement améliorées, visant une croissance de 8,0 à 8,5% de l'Adjusted EBITDA(a) reformé et un cash-flow libre ajusté(b) à l'extrémité supérieure de la fourchette de 400 à 420 millions d'euros.

Bruxelles, 31 octobre 2018 – Telenet Group Holding SA ('Telenet' ou la 'Société') (Euronext Bruxelles: TNET) publie ses résultats consolidés (non audités) pour les neuf mois se terminant le 30 septembre 2018. Les résultats sont conformes aux International Financial Reporting Standards tels qu’approuvés par l’Union européenne (‘EU IFRS’).

FAITS MARQUANTS

  • Succès commercial persistant pour nos forfaits quadruple play « WIGO » avec un gain net de 10.300 abonnés au T3 2018, portant le total à 361.400 abonnés « WIGO » au 30 septembre 2018,
  • La croissance modeste de notre base d'abonnés postpayées mobiles au troisième trimestre de 2018 (+9 500 abonnées postpayées) reflète un environnement concurrentiel difficile et l'absence de promotions et de campagnes à durée déterminée significatives.
  • La performance commerciale au cours du trimestre a été affectée par la contraction accrue de l'empreinte SFR acquise suite à notre stratégie de migration accélérée de la clientèle, qui a faussé la tendance sous-jacente.
  • Produits en hausse de 1% en glissement annuel sur les 9 premiers mois de 2018, à 1.892,5 millions € (T3 2018 : 641,6 millions €), un chiffre qui reflète divers mouvements non organiques. Sur une base remaniée, notre chiffre d'affaires s’est légèrement contracté en raison (i) 9,2 millions € de ventes d'appareils en baisse, (ii) d’effets défavorables persistants d’ordre réglementaire et concurrentiel et (iii) d'une baisse des revenus liés à l’utilisation compte tenu du succès de nos packs forfaitaires, ceci étant en grande partie compensé par (i) une contribution accrue de nos activités wholesale réglementées et commerciales, (ii) l’impact favorable des révisions de prix de juillet 2018 et (iii) des performances solides dans le segment des petites entreprises.
  • Bénéfice net de 206,5 millions € pour les 9 premiers mois de 2018, contre 105,1 millions € pour les 9 premiers mois de 2017. Le bénéfice net pour les 9 premiers mois de 2018 a été soutenu (i) par l’augmentation de l’Adjusted EBITDA, évoquée plus loin, (ii) par un gain de 64,8 millions € sur nos produits dérivés, et (iii) une plus-value de 10,8 millions d'euros sur la cession d'actifs à la coentreprise liés au transfert de nos services réseau sur le réseau, partiellement contrebalancés par une perte de change hors trésorerie de 78,5 millions € sur notre dette libellée en USD et une perte de 24,6 millions € sur l’extinction de dettes à la suite de certains refinancements.
  • Adjusted EBITDA(2) de 991,0 millions € pour les 9 premiers mois de 2018, soit +9% en glissement annuel sur une base rapportée et +7% en glissement annuel sur une base remaniée. La croissance de l’Adjusted EBITDA a été soutenue principalement par une baisse substantielle des coûts liés au MVNO suite à l’intégration accélérée de nos clients Full MVNO et à une maîtrise rigoureuse des coûts. Notre marge d’Adjusted EBITDA s’est améliorée de 410 points de base en glissement annuel sur une base remaniée pour s’établir à 52,4%. Adjusted EBITDA de 345,5 millions € au T3 2018, en hausse de 8% en glissement annuel sur une base remaniée, générant une marge de 53,8%, en progression de 480 points de base en glissement annuel sur une base remaniée.
  • Dépenses d'investissement à imputer(3) de 484,7 millions € pour les 9 premiers mois de 2018 (T3 2018 : 183,0 millions €), soit -9 % en glissement annuel, la période correspondante de l’année précédente ayant été influencée par la comptabilisation des droits de retransmission du football belge. Nos dépenses d'investissement à imputer pour les 9 premiers mois de 2018 ont été impactées par la prolongation de la licence du spectre mobile 2G. Si l’on exclut ces impacts, nos dépenses d'investissement à imputer sous-jacentes ont augmenté de 5% en glissement annuel et représentaient environ 24% du chiffre d'affaires pour les 9 premiers mois de 2018.
  • Flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation, affectés aux activités d'investissement et affectés aux activités de financement de 822,8 millions €, 376,6 millions € et 401,5 millions € respectivement pour les 9 premiers mois de 2018. Adjusted Free Cash Flow(4) de 321,9 millions € pour les 9 premiers mois de 2018.
  • Nouvelle baisse du ratio d’endettement net total, qui s’établit à 3,6x au 30 septembre 2018. En incluant le paiement de 600 millions € du dividende brut extraordinaire d’octobre 2018, notre ratio d’endettement net total pro forma aurait atteint 4,0x à la fin du 3e trimestre 2018, ce qui représente le point médian de notre cadre de ratio d’endettement net total.
  • Prévision pour l’ensemble de l’exercice 2018 revue à la hausse compte tenu des bonnes performances financières sur les 9 premiers mois de 2018. L’exécution accélérée par rapport à notre programme de synergies de coûts et le contrôle rigoureux des dépenses fera grimper la croissance de l’Adjusted EBITDA(a) sur base remaniée à 8,0-8,5% pour l’ensemble de l’exercice (contre 7-8% prévus initialement). Les perspectives de cash-flow libre ajusté (b) se situent désormais dans la partie supérieure de la fourchette de 400,0 à 420,0 millions d'euros malgré certains paiements anticipés sur nos licences de spectre mobile.