Une PME sur quatre n’a pas le temps de s’engager dans le numérique

Des experts numériques visitent 1 000 PME pour l’« Accélération Digitale » (De Digitale Versnelling) de Telenet Business

Mercredi 8 mars 2017

  • 26 % des indépendants pensent que l’entrepreneuriat numérique est trop coûteux
  • 26 % n’ont pas assez de temps pour s’y consacrer
  • 19 % n’ont pas assez de connaissance à ce sujet
  • 9 % pensent avoir besoin d’aide, mais ne savent pas vers qui se tourner
  • 34 % n’ont pas de site internet ou de page Facebook
Les obstacles pour passer à l’ère numérique en tant qu’entreprise sont encore trop importants dans notre pays. Un quart des indépendants n'ont même pas le temps de réfléchir à la façon dont les applications en ligne pourraient promouvoir ou permettre de tirer un meilleur profit de leur entreprise. C’est ce que rapporte un sondage GfK conduit par Telenet Business et réalisé sur 304 travailleurs indépendants en Belgique. Telenet Business veut les aider à se lancer à l’aide du projet « l’Accélération Digitale ». Au cours des prochains mois, l’entreprise prévoit d’envoyer une dizaine d’experts numériques indépendants auprès de 1 000 PME afin de les conseiller gratuitement. 

La plupart des indépendants se rendent compte qu’ils doivent passer au numérique afin de rester en tête de la course vis-à-vis de leurs concurrents et des grandes marques. Mais ils ont souvent encore du chemin à faire. L’enquête de GfK[1] auprès de PME de maximum 20 employés démontre que 43 pour cent des indépendants ne possèdent pas de site internet, 56 pour cent ne possèdent pas de page Facebook et 34 pour cent n’utilisent ni l’un ni l’autre. Dans le domaine de l’e-commerce, les PME sont également à la traîne : 82 pour cent n’ont pas encore de boutique en ligne.

Les obstacles : manque de temps et de connaissance

« Les indépendants qui veulent s’engager dans le numérique, se heurtent souvent à un certain nombre d’obstacles. Un quart des PME flamandes n’ont pas le temps de s’y consacrer, et une sur cinq ne possède pas assez de connaissance à ce sujet. Au moyen du projet « l’Accélération Digitale », nous souhaitons nous engager à aider les indépendants et les petites entreprises à transformer ces défis numériques en opportunités. Nous voulons leur montrer que l’entrepreneuriat numérique (un site internet, les réseaux sociaux ou encore une campagne d’e-mails) n’est pas difficile ou n’utilise pas leur temps inutilement et a rapidement un impact positif sur leur entreprise. »

Martine Tempels, Vice-Présidente Senior Telenet Business

 

« De Digitale Versnelling » : concrètement

1 000 indépendants et PME peuvent faire une demande de visite gratuite effectuée par un expert numérique indépendant.  Ils sont tous experts dans un domaine précis, des campagnes de publicités sur les réseaux sociaux à la création d’une boutique en ligne en passant par la mise en place d’un fichier e-mail ciblé. Les indépendants choisissent eux-mêmes le domaine qu’ils souhaitent approfondir. Lors d’une discussion en privé réalisée dans l’entreprise et longue de deux heures, ils reçoivent des conseils sur mesure afin de poursuivre seuls sur cette même lancée.

Aucune stratégie

Sofie Verheirstraeten du salon de yoga Kokoro a déjà reçu la visite d’un expert lors de la phase test du projet. Tout comme 78 pour cent des indépendants, elle ne possédait pas de stratégie pour ses activités numériques et elle suivait tout simplement son intuition.  41 pour cent des PME avouent n’être présentes sur les réseaux sociaux que parce que leurs concurrents le sont aussi.

« J’étais active depuis déjà longtemps sur les réseaux sociaux, sans vraiment savoir ce que je faisais. Je ne me débrouillais pas mal puisque les ateliers étaient souvent complets mais je me demandais si cela ne pouvait pas être encore mieux. Surtout parce que j’y consacrais beaucoup de temps et que j’avais mon autre travail aussi. Depuis la visite d’un expert, je planifie chaque semaine mes messages sur les réseaux sociaux, et je n’ai pas besoin de le faire rapidement entre deux tâches. J’ai également commencé la publicité cible sur Facebook. »

Sofie Verheirstraeten, chef d’entreprise Kokoro.

 

Selon Kristof Nizet, qui fait partie des experts qui aideront les PME, ces dernières peuvent travailler de manière plus efficace si elles sont numériques. « Une bonne présence en ligne aide à augmenter vos revenus et votre portée potentielle. Vous n’êtes plus limité à des clients potentiels dans votre région. En outre, l’impact du marketing numérique est bien plus mesurable et vous pouvez de cette manière choisir au mieux le meilleur public cible pour vous. »

Kristof Nizet, consultant marketing numérique et e-commerce

 

Inscription à partir d’aujourd’hui

Vous pouvez vous inscrire sur le site internet www.digitaleversnelling.be pour recevoir la visite d’un expert. Les entrepreneurs peuvent y consulter les avis et conseils des experts et y retrouver des informations plus pratiques sur l’entrepreneuriat numérique.

 

1. Étude en ligne représentative effectuée par Gfk et conduite par Telenet Business en janvier 2017.