Une PME sur quatre fait appel à sa progéniture pour gérer sa boutique en ligne et ses réseaux sociaux

Une PME sur quatre fait appel à sa progéniture pour gérer sa boutique en ligne et ses réseaux sociaux

La moitié des petites entreprises n'a pas de plan numérique et n’a pas le temps d’assurer sa présence en ligne

46 % des petites entreprises de Belgique ne trouvent pas le temps d’entreprendre de façon numérique. Une personne sur quatre demande même à son fils ou à sa fille de créer son interface en ligne ou de gérer ses réseaux sociaux. Telle est la conclusion d'une enquête menée par Telenet Business auprès de plus de 500 entrepreneurs belges employant moins de 50 employés. Alors que la transformation numérique et la disruption du numérique se font sentir partout, c’est aussi en partie à cause de l'essor du commerce en ligne que de plus en plus d'entreprises et de commerçants locaux disparaissent du paysage urbain. « Si les PME veulent survivre, elles devront se réorienter et aller davantage vers le numérique. », explique Martine Tempels, responsable B2B chez Telenet, qui rappelle d’ailleurs que Telenet a mis en place une plate-forme en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles permettant aux PME d'entrer plus rapidement en contact avec des experts du numérique. 

Réserver votre pain en ligne dans votre boulangerie préférée ou encore acheter une paire de chaussures le soir depuis votre canapé, certaines PME et certains entrepreneurs belges sont pleinement impliqués dans la transformation numérique. Néanmoins, il s'agit encore d'une minorité. Six petites entreprises sur dix (66%) n'ont pas de plan détaillé pour l'entrepreneuriat numérique. Telle est la conclusion d'une enquête menée par Indiville pour le compte de Telenet Business auprès de plus de 500 entrepreneurs belges employant moins de 50 salariés. Même pour les entreprises qui indiquent que ces étapes numériques sont importantes pour atteindre les objectifs de l'entreprise (54%), 46% n'ont pas de plan numérique. Seulement la moitié (54%) des entreprises a un site Web et 39% ont une page pour leur entreprise sur les réseaux sociaux.

Le fils ou la fille apporte son soutien pour le passage au numérique

La raison ? Pour près de la moitié des entreprises (46 %), le manque de temps est le principal obstacle. Le suivi des nouveaux développements (27%) et le manque de connaissances techniques au sein de sa propre entreprise (25%) sont aussi souvent un problème. S'ils font déjà leurs premiers pas dans le numérique, les dirigeants de PME le font principalement eux-mêmes (57 %) ou font appel à leur fils, leur fille ou leurs amis (26 %) pour leur site Web ou leurs réseaux sociaux. Seulement 11 % d'entre eux consultent un professionnel pour obtenir des conseils.

L'étude montre également que 46 % d'entre eux n'ont même pas l'intention de développer leur activité avec davantage de canaux numériques, tels que la publicité sur les réseaux sociaux, un bulletin électronique ou une boutique en ligne. Les entreprises indiquent qu'elles ne voient aucune valeur ajoutée pour leur domaine d'expertise (38%) ou pour leur entreprise (30%). Elles ne veulent pas être mieux connues ou plus rentables (31%) ou elles ne sont pas convaincues que les efforts numériques vont générer plus de chiffres d'affaires (28%). En outre, une entreprise sur cinq ne voit pas la nécessité d'en faire plus, car ses clients ne le demandent pas (23%).

« Il est grand temps de remédier à ce manque d'ambition de certaines PME belges. L'enquête européenne annuelle DESI sur le niveau d’évolution numérique dans les États membres conclut également que le plus grand potentiel de croissance numérique en Belgique réside actuellement dans les PME et les pouvoirs publics. Nous avons besoin d'une stratégie à long terme avec des solutions concrètes pour numériser nos petites et moyennes entreprises et notre économie. Actuellement, les différentes initiatives et campagnes de sensibilisation sont encore trop fragmentées et ne semblent pas atteindre suffisamment l'entrepreneur. Le gouvernement doit démontrer aux PME, par le biais d'une stratégie de communication claire, que le passage au numérique est essentiel pour pouvoir participer à l'avenir. Les attentes des consommateurs changent et deviennent de plus en plus numériques. En tant qu'entreprise, vous devez vous y adapter. Il n'est pas facile d'exploiter une boutique et d'entretenir des réseaux sociaux ou d'ouvrir une boutique en ligne. Mais si les PME veulent survivre, elles devront faire ce changement et évoluer dans cette direction. »  Martine Tempels, responsable du département B2B Telenet

Un contact plus rapide grâce à cette nouvelle plate-forme

Les entreprises qui indiquent vouloir investir dans les canaux numériques (54 %) aimeraient obtenir des conseils et de l'aide pour l'utilisation des réseaux sociaux (18 %), la création et la gestion d'un site Web (17 %), la publicité en ligne (16 %), des conseils généraux sur les outils numériques (15 %) et des conseils sur la confidentialité et la sécurité en ligne (14 %).

Telenet Business veut contribuer à rendre les services numériques plus accessibles aux PME en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles. Le programme renouvelé de « L'Accélération Digitale » est une plate-forme où les PME entrent en contact avec des experts sélectionnés dans le domaine de l'entrepreneuriat numérique (e-commerce, médias sociaux, etc.). Telenet Business souhaite ainsi démocratiser l'accès à cette expertise, sans inclure une marge, et contribuer à la professionnalisation de l'entrepreneuriat numérique parmi les PME.

La campagne de l’Accélération Digitale à Bruxelles débute aujourd'hui. Les experts du numérique et les entrepreneurs bruxellois peuvent désormais s'inscrire et se retrouver à l'adresse suivante : https://www.accelerationdigitale.be/fr

Coralie Miserque
Coralie Miserque Porte parole - Spokesperson at Telenet

 

Nouvelles
A propos de Telenet Group SA

À propos de Telenet –En tant que fournisseur belge de services de divertissement et de télécommunications, Telenet Group est constamment à la recherche de l'excellence pour ses clients au sein du monde numérique. Sous la marque Telenet, l’entreprise fournit des services de télévision numérique, d'Internet à haut débit et de téléphonies fixe et mobile, destinés au segment résidentiel en Flandre et à Bruxelles.

Telenet Group offre également des services de téléphonie mobile sous la marque BASE à l’échelle de la Belgique. Le département Telenet Business propose quant à lui des solutions de connectivité, d’hébergement et de sécurité aux marchés professionnels belge et luxembourgeois. Plus de 3.000 collaborateurs ont un objectif commun: rendre la vie et le travail plus facile et plus agréable.

Telenet Group fait partie de Telenet Group Holding SA et est coté sur Euronext Bruxelles sous le symbole boursier TNET. Pour plus d’informations, visitez www.telenet.be. Liberty Global - l'une des entreprises leaders au niveau mondial de la vidéo convergente, de l’Internet haut débit et de la communication, innovant et donnant les moyens à ses clients dans six pays européens de tirer le meilleur parti de la révolution numérique - détient une participation directe de 57,3% des actions de Telenet Group Holding SA/NV (hors actions propres détenues de temps à autre par cette dernière).

Base nesroom: press.base.be/fr

Telenet Group SA
Neerveldstraat 107
1200 Bruxelles