Skip to Content
Festivals et matchs des Diables font exploser la consommation de data

Festivals et matchs des Diables font exploser la consommation de data

Au vu de l’affluence record à Werchter, et alors que la météo ne vient pas jouer les trouble-fêtes, une chose est certaine : la saison des festivals a démarré. Et sur les chapeaux de roues ! En témoigne, notamment, la nouvelle explosion du volume de communications mobiles sur les premiers gros événements de la saison 2018.

Le data mobile, surtout, a littéralement explosé avec une consommation de données multipliée par quatre lors de Werchter Boutique et par trois durant le Graspop  par rapport à l’an dernier. Quant à l’institution Rock Werchter, véritable baromètre du secteur, elle a connu ce week-end encore un bond de 100% de la consommation de données (voir graphique ci-dessous).

A noter que ce boom est encore accentué par le parcours des Diables Rouges à la Coupe du Monde puisque Telenet a pu observer un bond de 100% de la consommation de données en streaming durant le match Belgique-Tunisie du 23 juin lors du festival Graspop. L’explosion de la consommation lors de Werchter Boutique pouvant elle aussi peut-être s’expliquer en partie par l’effet « démarrage Coupe du Monde ». Constat plus nuancé pour le match des Diables contre le Brésil vendredi dernier sur le site de Rock Werchter: certes, la consommation de données a connu un pic de 40% durant le match, mais l’impact a toutefois été limité par la mise en place de plusieurs écrans géants sur le site ce qui a réduit le recours au streaming.

Le retour en force de la voix et du SMS

Fait plus surprenant : alors que l’année 2017 semblait signer la mort du SMS dans la fosse, largement délaissé au profit des applications de messagerie instantanée (WhatsApp, Facebook Messenger,… ), celui-ci semble retrouver les faveurs des festivaliers puisque le volume de SMS échangés lors de Werchter Boutique et le Graspop a rien moins que doublé en un an et a augmenté de 20% lors de Rock Werchter. Et que dire de la voix : le nombre de minutes d’appel a doublé en un an lors du Graspop et de Rock Werchter et a été presque multiplié... par quatre durant Werchter Boutique (voir graphiques ci-dessous). Effet Coupe du Monde ou tendance générale ? Difficile à dire.

Anticiper la demande

Afin d’être prêt à répondre à cette demande en constante hausse sur son réseau mobile, Telenet a dû, comme les années précédentes, renforcer ses équipements techniques sur place. C’est ainsi que cette année pas moins de 9 installations temporaires ont été déployées pour Rock Werchter : un camion antenne, quatre containers et quatre « rangers », soit deux de plus que l’an dernier. Pour Tomorrowland, Telenet placera jusque 11 installations temporaires du même type, un record !

L’opérateur renforce aussi l’infrastructure “backbone” derrière ces antennes en les reliant directement en fibre optique au cœur du réseau de Telenet, ce qui permet des vitesses de transmission atteignant jusqu’à 2 gigabits/seconde, soit 5 fois plus que la transmission traditionnelle par faisceaux hertziens. C’est ainsi que l’ensemble des sites de Rock Werchter, de Tomorrowland, du Pukkelpop et de Graspop seront désormais connectés à la fibre optique de Telenet, soit deux fois plus de sites que l’an dernier. Des infrastructures qui, dans le cas des plus gros festivals, resteront d’ailleurs sur place toute l’année.

Quant aux sites ne disposant pas encore du réseau fibre, une nouvelle technologie déployée par Telenet, l’E-Band, permet déjà de doubler le débit des transmissions par faisceaux hertziens.

Une fréquence mobile dédiée

Reste que pour faire face à la demande et éviter tout engorgement, Telenet va un cran plus loin, en activant carrément une nouvelle bande de fréquences hertziennes à l’occasion des festivals. Concrètement, Telenet active la bande des 2600 MHz en complément des 1800 MHz pour offrir aux utilisateurs une “4G+” permettant des débits de téléchargement jusqu’à 100% supérieurs à la 4G classique. 

Nouvelles BASE
A propos de Telenet Group SA

À propos de Telenet –En tant que fournisseur belge de services de divertissement et de télécommunications, Telenet Group est constamment à la recherche de l'excellence pour ses clients au sein du monde numérique. Sous la marque Telenet, l’entreprise fournit des services de télévision numérique, d'Internet à haut débit et de téléphonies fixe et mobile, destinés au segment résidentiel en Flandre et à Bruxelles.

Telenet Group offre également des services de téléphonie mobile sous la marque BASE à l’échelle de la Belgique. Le département Telenet Business propose quant à lui des solutions de connectivité, d’hébergement et de sécurité aux marchés professionnels belge et luxembourgeois. Plus de 3.000 collaborateurs ont un objectif commun: rendre la vie et le travail plus facile et plus agréable.

Telenet Group fait partie de Telenet Group Holding SA et est coté sur Euronext Bruxelles sous le symbole boursier TNET. Pour plus d’informations, visitez www.telenet.be. 57,3 % des actions de Telenet sont détenues par Liberty Global, le plus grand leader mondial de la TV et le plus grand fournisseur d’Internet haut-débit, qui investit, innove et mobilise des personnes dans plus de 10 pays en Europe afin de tirer le meilleur parti de la révolution numérique.

Base nesroom: press.base.be/fr

Telenet Group SA
Neerveldstraat 107
1200 Bruxelles