Nouveau record de consommation d’internet mobile du festivalier belge

Nouveau record de consommation d’internet mobile du festivalier belge

Cette fois ça y est, la saison des festivals est terminée! Une saison à nouveau marquée par une véritable explosion de l’utilisation des services de téléphonie mobile. Chez l’opérateur Telenet/BASE, on relève ainsi une consommation d’internet mobile carrément doublée en un an sur les principaux festivals belges.

Mais à quoi ressemble le festivalier-type en Belgique ? Le plus gourmand est en tout cas à trouver du côté de Tomorrowland : 260MB de data mobile, 4 SMS et 10 minutes de conversation chaque jour ! Pour donner une idée, 260MB revient à poster sur Facebook ou Instagram l’équivalent d’une trentaine de photos, d’une vingtaine de petites vidéos et d’une centaine de « likes » et de commentaires. A noter que les participants au Pukkelpop les collent de très près même s’ils se montrent plus gourmands en SMS (246MB, 12 SMS et 8,5 minutes). A noter également que le festivalier consomme tout autant son internet mobile près des scènes que dans le camping, où il consomme par contre deux fois moins de SMS.

Consommation moyenne par jour.
Consommation moyenne par jour.
Download

10x plus de data en trois ans

Tous les segments s’affichent en tout cas en croissance. Avec quelques records, aussi, à l’image du festival Graspop dont la consommation en internet mobile a été multipliée par trois en un an, tandis que le mastodonte Rock Werchter a vu son utilisation multipliée par cinq en deux ans… et par dix par rapport à 2015 !

Les champions de la consommation data sont cette année, dans l’ordre : Rock Werchter (près de 25 terabytes de téléchargement, soit l’équivalent de 10 millions de photos !), suivi du Pukkelpop et de Tomorrowland (tous deux un peu plus de 20 terabytes).

Download

Le SMS ne faiblit plus, la voix grimpe

Plus surprenant, l’utilisation toujours plus importante de l’internet mobile ne se fait pas/plus aux dépens des SMS et de la voix. En effet, après plusieurs années consécutives de baisse, le volume de SMS échangés s’affiche relativement stable en 2018 tandis que la voix, elle, progresse dans tous les festivals, et tant dans la fosse que dans le camping !

Download

On note ainsi un bond de plus de 100% pour les festivals Rock Werchter et Graspop tandis que les antennes Telenet/BASE ont enregistré 70% de conversations vocales en plus sur la plaine du Pukkelpop. Là encore, on retrouve le même podium avec, en première position, Tomorrowland et ses 14.000 heures de conversation, suivi par Rock Werchter et le Pukkelpop.

Download