Résultats annuels 2017

Mardi 13 février 2018 — Telenet Group Holding SA ('Telenet' ou la 'Société') (Euronext Bruxelles: TNET) publie ses résultats consolidés (non audités) pour les douze mois se terminant le 31 décembre 2017. Les résultats sont conformes aux International Financial Reporting Standards tels qu’approuvés par l’Union européenne (‘EU IFRS’).

  • Dépassement des prévisions pour l’exercice 2017, Telenet étant en bonne voie pour atteindre le TCAC d’Adjusted EBITDA(a) remanié à moyen terme pour la période 2015-2018, avec un objectif de 6-7% contre 5-7% initialement.
  • Succès persistant pour nos forfaits convergents tout-en-un « WIGO » suite au remaniement de juin 2017 avec un apport net de 38.500 abonnés au 4e trimestre 2017 jusqu'à presque 304.000 abonnés en dépit d'un marché concurrentiel et intensif sur le plan promotionnel.
  • Intégration accélérée de nos clients Full MVNO dans le réseau Telenet, avec un taux de réalisation de 90% fin 2017. Partenariat MVNO de 5 ans avec l'opérateur de câble VOO.

L’information ci-jointe constitue de l’information réglementée au sens de l’arrêté royal du 14 novembre 2007 concernant les obligations des émetteurs des instruments financiers qui sont admises à la négociation sur un marché réglementé.

FAITS MARQUANTS

Chiffre d'affaires(2) de 2.528,1 millions € pour l’exercice 2017 (+4% en glissement annuel), impacté par l’acquisition de BASE et SFR Belux et la vente d’Ortel. Notre chiffre d'affaires sur base remaniée(1) pour l’exercice 2017 a augmenté de 1% en glissement annuel, avec une contribution croissante de notre activité wholesale et une hausse des abonnements au câble et des revenus B2B, partiellement contrebalancées par une baisse des revenus provenant de la téléphonie mobile et des combinés et par des effets défavorables d’ordre réglementaire. Chiffre d'affaires de 643,8 millions € au 4e trimestre 2017, en hausse de 2% en glissement annuel sur une base rapportée, ce chiffre incluant la contribution de SFR Belux pour le trimestre entier, et en hausse de 1% sur une base remaniée

Le nombre d'abonnés aux services fixes avancés en télévision premium, internet haut débit et téléphonie fixe affiche, en chiffres nets, une légère augmentation en glissement trimestriel au 4e trimestre 2017, malgré un environnement toujours hautement concurrentiel et un trimestre intensif sur le plan promotionnel, ceci sous l’effet de nos promotions et campagnes de marketing attractives de fin d'année.

Solide croissance du nombre d'abonnés en postpayé au 4e trimestre 2017 (+43.800) grâce à nos forfaits « WIGO » et à une demande accrue pour le nouveau portefeuille postpayé de BASE, si bien que le postpayé représente aujourd'hui environ 82% de notre clientèle mobile active.

Bénéfice net de 113,8 millions € sur l’exercice 2017, contre 41,6 millions € en 2016. Le bénéfice net de l’exercice 2017 a été influencé par (i) l’augmentation de l’Adjusted EBITDA, telle qu'évoquée ci-après, (ii) un gain de change hors trésorerie de 245,5 millions € sur notre dette libellée en USD, (iii) une perte hors trésorerie de 243,0 millions € sur nos produits dérivés, (iv) une perte de 76,0 millions € sur l’extinction de dettes à la suite de certains refinancements et (v) l'intégration accélérée de notre clientèle Full MVNO comme indiqué précédemment, entraînant une charge de restructuration de 29,2 millions € au 3e trimestre 2017.

Adjusted EBITDA(3) de 1.209,9 millions € pour l’exercice 2017, soit +8% en glissement annuel sur une base rapportée et +6% en glissement annuel sur une base remaniée. La croissance de l’Adjusted EBITDA a été principalement soutenue par (i) la baisse des coûts liés aux ventes de combinés et aux subsides, (ii) la baisse des coûts liés au MVNO suite à l’intégration accélérée de nos clients Full MVNO, (iii) la diminution des frais d’intégration et de transformation par rapport à l'exercice précédent et (iv) la maîtrise généralisée persistante de nos frais généraux, entraînant une augmentation de notre marge de 240 points de base en glissement annuel sur une base remaniée. Adjusted EBITDA de 298,7 millions € au 4e trimestre 2017, soit +9% en glissement annuel sur une base remaniée.

Les dépenses d’investissement à imputer(4) de 729,2 millions € sur l’exercice 2017 reflétaient la comptabilisation des droits de retransmission du football belge pour les trois saisons à compter de la saison 2017-2018. Si l'on exclut cet impact, les dépenses d'investissement à imputer représentaient environ 25% de notre chiffre d’affaires, ceci reflétant une hausse des investissements dans le réseau.

Les flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation, affectés aux activités d'investissement et affectés aux activités de financement ont atteint respectivement 831,6 millions €, 841,0 millions € et 50,7 million € pour l’exercice 2017. Flux de trésorerie disponibles ajustés(5) de 381,8 millions € pour l’exercice 2017, en hausse de 44% en glissement annuel (4e trimestre 2017 : 36,4 millions €), alors que nos prévisions étaient de 350,0-375,0 millions €.

Pour 2018, nous visons une saine croissance financière avec une croissance de l’Adjusted EBITDA(a) remanié de 7-8% se traduisant par une amélioration du TCAC d’Adjusted EBITDA(a) à 6-7% sur la période 2015-2018, contre 5-7% initialement. Avec une évolution stable du chiffre d’affaires, nous prévoyons que les dépenses d’investissement à imputer représenteront environ 26% de notre chiffre d’affaires en 2018, entraînant un solide flux de trésorerie disponible ajusté(b) de 400,0-420,0 millions € en 2018.

Le conseil d’administration a redéfini le cadre du ratio de levier de la Société en fixant le cadre sur un levier net total(17) à 3,5x-4,5x (31 décembre 2017 : 3,9x). Le conseil d'administration a considéré plusieurs formes de rémunération des actionnaires dans le contexte du résultats annuels de la Société, son bilan et son ratio de levier. Jusqu'à présent, le conseil d'administration n'a pas décide sur une ou autre forme de distribution sauf en ce qui concerne le programme de rachat d'actions 2018. le conseil d'administration continuera d'étudier des distributions aux actionnaires potentielles dans le cours de l'année. Pour ce moment, le conseil d’administration a approuvé un nouveau programme de rachat d’actions de maximum 75,0 million €, à parti d'aujourd'hui.

(a) Le rapprochement entre notre Adjusted EBITDA pour l'exercice 2018, et notre Adjusted EBITDA CAGR pour la période 2015-2018, et un critère EU IFRS n'est pas disponible comme tous les éléments de ce rapprochement ne sont pas retenus dans nos prévisions et comme certains éléments peuvent varier d'une manière considérable d'une période à une autre.

(b) Le rapprochement entre notre Adjusted Free Cash Flow pour l'exercice 2018 et un critère EU IFRS n'est pas disponible comme tous les éléments de ce rapprochement ne sont pas retenus dans nos prévisions et comme certains éléments peuvent varier d'une manière considérable d'une période à une autre.